Contrôle de la trésorerie grâce à l’externalisation

Il existe plusieurs bonnes raisons d'externaliser la gestion des honoraires. À la lumière des événements actuels, la sécurisation et le contrôle de la trésorerie sont devenus les premières préoccupations. Une solution d'externalisation avec la Caisse pour médecins-dentistes SA garantit au cabinet dentaire de percevoir son argent quand il en a besoin.

La crise économique, qui est loin d'être terminée, est une bonne occasion d'envisager sérieusement l’externalisation de la gestion des honoraires avec la laborieuse gestion des créances. Lorsque le cabinet dentaire s'en charge lui-même, il immobilise ses ressources en termes de personnel, personnel qui doit s’engager en permanence à fournir des soins irréprochables aux patients, surtout dans les conditions particulières actuelles.

Ce n’est pas chose faite quand on prépare les factures

Certes, la préparation des factures et l'envoi de certaines notes d'honoraires à la fin du mois se font rapidement. Mais cela ne garantit pas une rentrée d’argent. La situation devient critique lorsque les patients paient leurs factures en retard ou ne les paient pas du tout.
D'une part, cela engendre un grand travail administratif pour la comptabilité du cabinet dentaire afin de percevoir l’argent : rédiger des rappels, avoir des conversations désagréables avec les mauvais payeurs, vérifier que les promesses de paiement soient honorées, lancer des mesures de recouvrement et bien plus encore.

D’autre part, une conséquence bien plus grave est que les retards de paiement peuvent sérieusement mettre en danger les liquidités du cabinet dentaire. Les liquidités sont l’oxygène de toute entreprise. De nombreuses PME l’ont très clairement ressenti ces derniers mois.

Une trésorerie garantie

En externalisant le factoring, le cabinet dentaire confie le contrôle de chaque débiteur à la Caisse pour médecins-dentistes SA et se libère de toute tâche. Le cabinet n'a pas non plus à se soucier de savoir si et quand le patient paie sa facture. En effet, dans le cadre de l'option de préfinancement, la Caisse pour médecins-dentistes SA verse une avance sur les notes d’honoraires à la date indiquée par le cabinet.

Au total, 85 options de paiement sont disponibles :

Cinq délais de paiement fixes

Paiement à 5, 15, 30, 45 ou 60 jours à compter de la date d'émission de la note d'honoraires

Date de paiement au choix

Vous pouvez choisir n’importe quelle date à partir du sixième jour suivant la délivrance de la note d’honoraire.

Paiement mensuel

L'argent est toujours transféré le même jour du mois déterminé par le cabinet.

La question de l'externalisation possède une dimension administrative et stratégique.

Concernant sa gestion, le cabinet dentaire doit décider s'il veut prendre en charge lui-même le traitement des créances impayées et. Dans l'affirmative, il doit désigner une personne à cette tâche purement administrative. Même la mise en œuvre du plan de protection légalement requis est synonyme d’une charge de travail supplémentaire considérable pour le personnel du cabinet. La question de savoir s'il est juste de confier aux employés des tâches étrangères à leur spécialité doit être examinée de près afin de garantir une utilisation sensée des ressources.

Au niveau stratégique, la direction du cabinet doit décider si elle veut accepter ou non le risque d'insolvabilité temporaire. Il va sans dire que les retards dans les paiements et les pertes de patients et de débiteurs peuvent sérieusement mettre en danger les liquidités du cabinet dentaire. Et par conséquent, le cabinet manque à ses propres obligations financières.

Environ 1000 dentistes indépendant(e)s dans toute la Suisse adoptent une approche sûre en matière de liquidités et collaborent avec la Caisse pour médecins-dentistes SA pour la gestion des honoraires. Grâce à des options complémentaires de l’offre de base, ils recourent à une solution d'externalisation sur mesure qui répond précisément à leurs besoins spécifiques.