Planification stratégique : fixer dès maintenant les priorités

Compte tenu de l'approche de la fin de l'année, mais aussi de la crise économique persistante, le moment est venu de réfléchir à l'orientation stratégique du cabinet dentaire. Dans des conditions difficiles, trois aspects sont particulièrement pertinents pour le succès des entreprises.

1. Maintien et renforcement de la compétitivité

L'automatisation et la numérisation de la médecine dentaire continuent de progresser et contraignent les cabinets dentaires à investir. D'une part, l'objectif est d'exploiter les possibilités techniques pour développer l'efficacité des processus, en particulier dans les domaines de la prothèse dentaire, de l'implantologie et de l'endodontologie. D'autre part, la numérisation apporte une valeur ajoutée qui se manifeste notamment par des traitements, plus précis et plus courts pour les patients.

Les cabinets dentaires qui ne suivent pas suffisamment le progrès technique devront tôt ou tard compter avec des départs de clients. En effet, des patients bien informés savent très bien si leur cabinet dentaire est à la pointe du progrès.

Questions sur l'élaboration de stratégies

  • La qualité du diagnostic et du traitement dans mon cabinet répond-elle aux normes strictes actuelles ? Sommes-nous aptes à améliorer constamment le niveau de nos services ?
  • Est-ce que je connais le besoin en investissement à moyen et long terme pour le développement du cabinet en matière de numérisation de l'infrastructure technique ? Et suis-je au fait de la question du financement ?

 

2. Résultats financiers

La disposition à investir présuppose une planification sérieuse des investissements à moyen et long terme. Le cabinet doit déterminer dans quelle direction et dans quel horizon temporel il veut se développer et quels investissements sont nécessaires pour atteindre les objectifs. Il faut en outre une planification financière prudente.

La planification des liquidités comme élément indispensable de la planification financière

La planification financière permet de déterminer l’ampleur des ressources financières nécessaires à des échéances déterminées à l’avance. Dans ce contexte, la planification des liquidités à court terme joue un rôle vital. Les revenus doivent être suffisants afin d’établir des réserves pour les achats nécessaires et pour remplir les obligations régulières en termes de crédits, prêts, contrats de leasing, etc.

Les liquidités d'un cabinet dentaire sont directement liées aux habitudes de paiement des patients. Il existe toute une série de facteurs qui ont des conséquences négatives sur la trésorerie. Il s'agit, par exemple, de retards de paiement, de renonciation aux contrôles de solvabilité, de rappels gérés avec négligence, de fréquence des cas de recouvrement, ou encore de pertes engendrées par des créances impayées. Afin de garantir des liquidités en quantités suffisantes, il faut mettre en place un système de gestion des honoraires rigoureusement organisé qui s’occupe des mauvais payeurs et contrôle le paiement des notes d’honoraires.

Questions sur l'élaboration de stratégies

  • La planification financière à moyen et à long terme de mon cabinet dentaire est-elle fondée sur une évaluation réaliste du cours futur des affaires ?
  • Maîtrisons-nous la gestion des patients qui paient leurs factures en retard ou ne les paient pas du tout ?
  • Sommes-nous en mesure de gérer la trésorerie de manière à pouvoir honorer nos obligations financières actuelles en temps et en heure et à constituer des réserves suffisantes ?

3. Une utilisation judicieuse des ressources

Confier à des employés des tâches pour lesquelles ils sont surqualifiés est discutable en matière de gestion. La motivation en souffre également, car un bon personnel de cabinet souhaite apporter la preuve de ses compétences professionnelles dans son domaine, comme dans le cadre de la prise en charge, de l’accompagnement et des soins apportés aux patients.

Le service constitue la priorité absolue outre le traitement dentaire proprement dit. Une orientation client d’un excellent niveau est un moteur essentiel de productivité, mais aussi un facteur qui distingue le cabinet dentaire en tant qu'entreprise orientée patient. Lorsque la direction du cabinet concentre pleinement les énergies de l'équipe sur les activités qui ont un sens et créent de la valeur, l’approche est payante. Les tâches administratives n'entrent pas dans cette catégorie. On ne peut pas faire sans, mais il faut les réduire au strict minimum.

Questions sur l'élaboration de stratégies

  • Sommes-nous perçus comme un cabinet dentaire proche de ses clients. Nos services sont-ils suffisants pour pouvoir l’emporter sur la concurrence ?
  • Entretenons-nous une culture du service systématiquement centrée sur le patient ? Sommes-nous conscients du fait que nous devons la développer continuellement ?
  • Souhaitons-nous gérer la gestion des honoraires en interne et mobiliser les ressources humaines nécessaires à cette fin ? Ou vaudrait-il mieux recourir à une solution externe et à des professionnels en la matière ?

 

Les dentistes sont avant tout des professionnels de la santé qui, par leur travail, produisent personnellement la majorité de la valeur ajoutée d'un cabinet. Afin de gérer l'entreprise de manière rentable, ils doivent également satisfaire à leurs responsabilités d’entrepreneur. Parmi ces dernières, la définition de stratégie est essentielle.